Apprendre l'anglais

L'anglais est la 2ème langue la plus parlée après le mandarin et pourtant la plus influente dans le monde, celle-ci étant dominante dans des pays développés tels que les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni ou l’Australie. Pouvoir entretenir une conversation dans une autre langue n'est pas permis à tout le monde, et contrairement à ce qu'on pourrait croire ce n'est pas à cause de la difficulté mais avant tout du fait de la rigueur et de la discipline que cela demande.

Savoir parler une deuxième langue c'est ajouter une corde à son arc et une façon de se démarquer sur le CV, la maîtrise de l'anglais étant fortement apprécié par les employeurs. Voici 5 conseils qui vous aideront à parvenir à vos fins.




1. Lire
Lire est une méthode efficace pour apprendre du nouveau vocabulaire et souvent lorsqu'on veut commencer un ouvrage, on nous conseille un livre simple, que l'on connait déjà et on finit par choisir un Harry Potter.
C'est une erreur, en effet vous allez lire 5 à 10 pages à une allure plutôt lente et vous allez ensuite prendre une pause. En lisant un livre comme celui-ci, le risque est de ne jamais reprendre la lecture en cours, vous connaissez déjà l'histoire et lire pour lire est ennuyant.
Mon conseil est donc d'acheter un livre que vous comptiez acheter en français, et même s'il est un peu plus complexe, vous avez plus de chance de le lire en entier, l'intrigue vous fera revenir.

Si pour vous lire un livre est une étape encore trop éloignée de vos capacités, sachez qu'il existe des petits livres extrêmement bien faits qui reprennent les mots et phrases les plus courants.
Pour ma part j'avais acheté ce livre de poche et il m'a beaucoup aidé : L'anglais en 5 minutes par jour


Vous avez aussi la possibilité de suivre des pages d'actualités anglophones sur Facebook ou Twitter, souvent ils ont un titre accrocheur et ça donne envie d'en savoir plus sur l'article.


2. Partir à l'étranger
Après avoir acquis un certain niveau en anglais la meilleure des méthodes pour le parler parfaitement est le séjour dans un pays anglophone de plusieurs mois et en totale immersion. J'entends par là que partir avec un ami est une mauvaise idée. Inconsciemment on choisit toujours la solution de facilité, et avoir une personne sachant parler français ralentira votre progression.
Être en immersion est incontestablement la solution la plus rapide pour progresser, tout autour de vous sera source d'apprentissage, commander dans un restaurant, regarder la télévision, demander un renseignement dans la rue...

Aller à l'étranger est cher si l'on compte partir en temps que touriste, mais il existe bien des moyens pour voyager à moindre coût.
  • Service Volontaire Européen (SVE) : financé par l'Union Européenne, il permet de partir gratuitement de 2 à 12 mois. Aucun niveau de langue ou diplôme n'est requis, il suffit d'avoir entre 17 et 30 ans.
  • Erasmus+ : pour les étudiants, apprentis, enseignants ou les bénévoles. Celui-ci a pour vocation de renforcer les compétences, le développement personnel et l'aptitude à l'emploi.
  • Au pair : être garçon/fille au pair c'est être hébergé gratuitement par une famille et vivre avec eux, en échange vous avez pour mission de vous occuper de leur(s) enfant(s) et de réaliser quelques tâches ménagères.
Si l'un de ces programmes vous intéressent, je vous conseille d'avoir toujours sur vous un dictionnaire de poche anglais/français.


3. Regarder des séries
Sûrement la méthode la plus simple à mettre en œuvre. Les séries ont une place importante dans notre société et se retrouvent souvent au cœur d'une conversation. Qui n'a jamais entendu parler de The walking dead, Game of thrones ou encore Breaking bad.

Les séries ont pour avantages une intrigue importante et surtout de ne pas demander beaucoup d'effort. Activez les sous-titres anglais et suivez votre série avec le rythme que vous aviez déjà. Apprendre une langue c'est aussi être dans son canapé, installé confortablement et écouter ses acteurs préférés parler anglais. Certaines de leurs répliques sont récurrentes et vous les enregistrerez sans effort.




Dans le même ordre idée, je vous conseille de configurer vos jeux vidéos, votre téléphone et même votre Facebook en anglais. Vous avez l'habitude d'y aller et connaissez l'environnement par cœur, une configuration en anglais ne sera donc pas contraignant, votre cerveau s'habituera encore une fois sans effort.


4. Apprendre le vocabulaire
C'est une méthode bête et méchante et pourtant il faut y passer pour avoir les bases. Il faut se forcer à retenir le vocabulaire. Pour ne pas se décourager devant la masse de travail à faire, allez-y étape par étape, fonctionnez par thème.
Une fiche sur le lexique du jardin, une autre pour le monde de l'entreprise etc. Une fois la fiche apprise, faîtes-vous des tests. Marquez tous les mots français que vous devez traduire en anglais. Ne pas faire l'inverse, c'est à dire, mettre les mots en anglais pour les traduire en français, c'est bien plus simple et moins formateur puisque écrire le mot en anglais vous le fera aussi réviser.

Vous pouvez aussi relire le vocabulaire à haute voix, exagérez la prononciation afin de vous habituer aux mots et à l'accent.



5. Faire des pauses
L'apprentissage d'une langue est un travail de longue haleine, au début vous aurez souvent une motivation vous permettant de soulever des montagnes, mais au fur et à mesure vous allez vous rendre compte de l'ampleur de la tâche. Il y a des jours ou vous n'aurez pas du tout envie de lire ou écouter de l'anglais, ne vous forcez pas.
Il faut garder à l'esprit qu'apprendre l'anglais doit rester un plaisir, quand vous sentez que ça devient pénible, alors arrêtez ce que vous étiez en train de faire, vous n'allez de toutes façons pas être efficace.
Faîtes une pause et ressourcez-vous, rappelez-vous quels étaient vos objectifs initiaux, les motifs qui à la base vous ont poussé à vous mettre à l'anglais.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une fête des mères réussie

S'occuper les mains