Faire de la randonnée

Oubliez votre voiture ou autre engin à moteur, pour parcourir les kilomètres seules vos jambes seront nécessaires. La randonnée est une activité accessible à tous qui est de plus en plus pratiquée, que ce soit pour être au contact de la nature et respirer un air pur ou bien passer du temps avec des proches. Elle présente de nombreuses vertus et entretient la forme physique et mental.

La randonnée peut se pratiquer en forêt, à la montagne, à la mer ou bien en campagne, il existe différentes façons de s'y préparer en fonction du lieu, de la durée et de la difficulté. Après avoir gravis le pic du midi de Bigorre (par le sentier des muletiers), je vous transmets 5 conseils que j'aurais aimé lire avant de débuter une randonnée.





1. La préparation physique
On a souvent tendance à sous-estimer la préparation avant une randonnée, après tout ce n'est que de la marche, pourquoi cela serait-il fatiguant ? J'avais fait auparavant une randonnée organisée par l'Office Municipal des Sports, près de 1000 personnes présentes, 13km de sentier sans difficulté particulière, les chemins étaient plats, on avait des pauses pour se ravitailler, tout était très bien agencé. A la fin des 13km j'étais fatigué mais rien de surprenant.

La randonnée du pic du midi de Bigorre c'est 20 km aller/retour pour 1700m de dénivelé. Rien de comparable. Chaque pas demandant un effort pour gagner en hauteur. Ce type de parcours nécessite une certaine forme physique, il est préférable de s'entrainer avant, en faisant des randonnées plus courtes.


2. Aller à votre rythme
Je suis parti avec 4 amis, avec chacun une endurance qui lui est propre. Au début de la randonnée, lorsque nous étions encore frais, nous marchions à un rythme assez élevé, formant un seul bloc. Puis au fur et à mesure de la distance parcourue, la fatigue se faisait ressentir pour certains alors que d'autres gardaient le même rythme. J'ai forcé et puisé sur des réserves précieuses pour rester dans le petit peloton que nous formions mais je ne me rendais pas compte que j'en oubliais le principal : profiter !


La randonnée c'est aller d'un point A à un point B, en profitant des paysages et de la nature sans prendre en considération le temps qui est mis. C'est un moment d’introspection, de ressourcement, mais aussi de partage. J'ai ralentis la cadence, pris plus de temps pour moi et observer les montagnes environnantes et rejoins le reste du groupe au moment du repas.


3. Le matériel
La randonnée nécessite peu de matériel si la distance à parcourir est faible et s'il y a de nombreux points de ravitaillement durant le trajet, mais le plus important restent les chaussures qui doivent être adaptées, elles seront vos meilleures amies le temps du trajet.
Le prix et la qualité que vous voulez mettre dans votre équipement dépend de la fréquence de vos randonnées. N'allez pas acheter une paire de chaussure à plus de 100e si vous n'allez la porter qu'une seule fois.

Quoiqu'il en soit voici une petite liste non exhaustive du matériel qu'il vous faudra avoir durant vos sorties :
  • Sac à dos (30 litres suffisent si la rando dure moins d'une journée)
  • Eau (prévoyez minimum 1,5L)
  • Carte & boussole
  • Barre céréale, fruits sec
  • Crème solaire, chapeau, lunette de soleil
  • Trousse de secours, sifflet
  • Téléphone
  • Et papier toilette...

Lien Amazon : http://amzn.to/2x0pFBE

En fonction du type de randonnée vous pouvez aussi vous équiper de bâtons de marche qui peuvent s'avérer très utile dans les chemins escarpés. Ils permettent de mieux répartir le poids lors d'une montée et de soulager les genoux dans les descentes.


4. Se protéger du soleil
Le soleil est souvent sous-estimé en montagne, il y fait frais, le vent peut souffler fort et donner une impression de fausse fraicheur. La température peut baisser rapidement à raison de -1°C tous les 100 m d'altitude. Une fois arrivé au sommet, on se sent à l'abri du soleil au vu de la basse température qui y règne. Alors le risque est de laisser sa peau s'exposer au danger du soleil.
Les ultraviolets sont pourtant bien présents, et même davantage qu'ailleurs.

Alors ne faites pas comme moi, protégez-vous !


5. Le petit déjeuner
La randonnée se prépare avant même d'avoir posé le premier pas sur le sentier, lors du petit déjeuner, il faut que celui-ci soit copieux et permettre de tenir jusqu'au déjeuner. Privilégiez les glucides lents tel que du pain complet qui seront source d’énergie toute la matinée et évitez de boire trop de café ou de thé qui sont des diurétiques.

Votre petit déjeuner devra comporter entre autre :
  • Laitage (fromage, yaourt, fromage blanc...)
  • Boisson (café, chocolat, lait, eau, jus de fruits...)
  • Sucres lents (pain complet, pâtes, riz...)
  • Fruits

Commentaires